21 May

La Banque du Canada pourrait commencer à hausser ses taux avant la fin de l’année

General

Posted by: Drummond Team

Par Benjamin Tal
Économiste en chef adjoint, Marchés mondiaux CIBC

 

Le consommateur américain commence à aller dans la bonne direction.

 

Au premier trimestre, le PIB américain était bon, mais il n’y a rien à en dire de plus. Cependant, ce qui est important, c’est que le consommateur américain commence à aller dans la bonne direction. Le consommateur américain meurtri va-t-il retrouver son rôle traditionnel comme principal moteur de la croissance économique de l’Amérique? Nous le croyons. Une batterie d’indicateurs suggère que les consommateurs vont continuer sur leur lancée et surprendront probablement le marché grâce à leur capacité de récupération.

En Europe, le Royaume-Uni et l’Espagne sont maintenant officiellement en récession, et les marchés redeviennent nerveux. Même si la Banque centrale européenne mettra du temps à intervenir, elle donne déjà des indices qui laissent croire qu’elle est prête à réintroduire son programme de prêts au besoin. Il est probable que cette sorte de manège dominera les marchés européens au cours des prochains mois.

 

La Banque du Canada pourrait commencer à hausser ses taux avant la fin de l’année.

 

Au Canada, le gouvernement accorde à l’organisme de réglementation des services bancaires du Canada – le Bureau du surintendant des institutions financières – de nouveaux pouvoirs pour surveiller la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Le gouvernement met aussi un terme à l’utilisation par les banques des prêts hypothécaires assurés par la SCHL comme garantie sur des obligations sécurisées. Nouas estimons que ces interventions auront une incidence faiblement négative sur le marché des prêts hypothécaires.

Il semble que la Banque du Canada durcit le ton de nouveau : elle laisse entendre qu’elle pourrait commencer à hausser ses taux avant la fin de l’année. Soulignons qu’il y a exactement un an, nous étions dans la même situation lorsque la Banque avait même plus clairement laissé entendre qu’elle commencerait à hausser les taux, mais qu’elle avait dû y renoncer en raison de l’incertitude macroéconomique mondiale accrue. En ce moment, la probabilité d’une intervention avant la fin de
l’année est d’environ 50 %, mais, même si la Banque commence à intervenir, disons au quatrième trimestre, elle le fera d’une façon très lente et hésitante.

21 May

Bank of Canada might start raising rates before the end of the year

General

Posted by: Drummond Team

Article by Benjamin Tal
Deputy Chief Economist, CIBC World Markets

 

The American consumer is starting to move in the right direction. 

 

First quarter US GDP was OK, but nothing to write home about. What’s important, however, is that the American consumer is starting to move in the right direction. Will the bruised American consumer regain its traditional role as the main engine of America’s economic growth? We think so. An array of indicators suggests that consumers will build on recent momentum and will probably surprise the market with their
regained resiliency.

In Europe, both the UK and Spain are now officially in a recession and once again the market gets nervous. While the European Central Bank will take its time to intervene, there are already some communications from the Bank that it will be willing to reintroduce its lending program if needed. The likelihood is that this kind of merry-go-round will dominate the European markets in the coming months.

Bank of Canada might start raising rates before the end of the year.

In Canada, the government is giving Canada’s banking regulator—The Office of the Superintendent of Financial Institutions—new authority to oversee Canadian Mortgage and Housing Corporation (CMHC). The government is also putting a stop to banks using mortgages insured by CMHC as collateral on covered bonds. We view these two developments as marginally negative to the mortgage market.

It appears that the Bank of Canada is turning hawkish again suggesting that it might start raising rates before the end of the year. Note that exactly a year ago, we were in the same situation when the Bank hinted even more strongly that it will start raising rates, but had to change its mind due to the increased global macro economic uncertainty. At this point the likelihood of a move before the end of the year is about 50%—but even if the Bank starts moving, say in the 4th quarter, it will be a very slow and hesitant move.